Contestations: vers une irrésistible normalisation? Débat le 20 octobre dans le cadre du Festival des libertés

Les collectifs et mouvements contestataires, citoyens ou politiques se voient, tôt ou tard, confrontés à la question de la prise du pouvoir. Est-elle souhaitable? Peut-on s’en passer? Quels risques pour les initiatives citoyennes et pour les mouvements parfois subversifs, à devenir ce contre quoi ils se battent? Peut-on encore croire qu’en prenant le pouvoir on peut changer le monde? 

En partenariat avec Bruxelles Laïque, la FEC organise le débat sur ce sujet le samedi 20 octobre à 20h dans le cadre du Festival des Libertés.

Avec: Eric Toussaint, (porte-parole du Comité pour l’abolition des dettes illégitimes (CADTM), coordinateur scientifique de la commission d’audit de la dette grecque instituée par la Présidente du parlement hellénique en 2015), Mathieu Potte- Bonneville (philosophe, spécialiste de l’œuvre de Michel Foucault, auteur de Recommencer), Ariane Estenne (féministe, experte en éducation permanente) et Alex Merlo (assistant au Parlement européen pour Podemos).

 

logo fede WB