La Wallonie doit-elle s’endetter pour investir dans son avenir? Matinée-débat le 24 mars

20200324 matinee detudes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Redressement économique, choc démographique, transition écologique, lutte contre la pauvreté, les défis que doit affronter la Wallonie ne manquent pas. Parmi ceux-ci, un besoin criant en investissements publics dans les infrastructures (éducation, énergie, transports). Or, avec la fin programmée de la solidarité financière nationale en 2024, le budget de la Wallonie est particulièrement sous pression. 

Que doit faire la Wallonie? S’endetter pour investir dans son avenir, au risque de tomber dans ce que certains nomment déjà l’abîme de l’endettement (27, 5 milliards de dette brute consolidée en 2024)? Et, à supposer qu’on réponde oui à cette première question, comment sortir les investissements publics de la norme budgétaire européenne afin de disposer des marges de manœuvre nécessaires?

S’appuyant sur l’expertise des deux intervenants, cette matinée d’études organisée par la FEC et la CSC s’attachera à porter un regard critique et lucide sur le défi budgétaire que doit affronter la Wallonie et à poser les premiers jalons d’une stratégie budgétaire permettant de développer les investissements publics.

  • Intervenants:

- Benoit Bayenet, chargé de cours ULB, auteur de l’ouvrage: "Les finances et l'autonomie fiscale des entités fédérées après la sixième réforme de l'Etat : précis des nouvelles règles de financement des Communautés et des Régions" 

- Etienne Lebeau, conseiller au Service d’études et de formation (CNE).

  • Inscriptions: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Date et lieu: le mardi 24 mars de 9h à 13h, Centre de Formation Francophone de la CSC, Chaussée de Louvain, 510 - 5004 Bouge.

 

logo fede WB